Pages

Monday, November 11, 2013

Des baisses de plus de 10% à Montréal


sad-face

Baisseront, baisseront pas?
La trajectoire du prix des propriétés fait l’objet de nombreux débats dans ce blogue depuis 18 mois.
Eh bien, à Montréal en tout cas, le recul est bien entamé dans plusieurs secteurs.
Au troisième trimestre, le prix médian des condos a fléchi de plus de 11% à l’Ïle-des-Soeurs et de 13% à Lachine/LaSalle, notamment, nous apprend la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ).
Je publiais ce matin dans La Presse+ une carte interactive du Grand Montréal. Pour ceux qui n’ont pu la consulter, j’en reproduis ici les grandes lignes.
Pour chacun des secteurs présentés ci-bas, j’ai isolé une statistique-clé qui permet de mieux comprendre la nouvelle dynamique du marché.
Notons que si certains secteurs font piètre figure au troisième trimestre, d’autres s’en tirent beaucoup mieux:
Lachine/LaSalle
-13%
La valeur de revente médiane des copropriétés a affiché une baisse abrupte de 13% au troisième trimestre. Deux forces contraires ont contribué à cet effondrement: les ventes de condos ont chuté de 37%, au même moment où le nombre d’appartements offerts sur le marché bondissait de 40%. L’unifamiliale écope aussi, avec des prix en recul de 7% sur un an, à 352 500$.
Ouest-de-l’île (sud)
-8%
Le prix médian des maisons unifamiliales a reculé 8% depuis un an dans la partie sud de l’Ouest-de-l’île, pour atteindre 359 500$. Pourtant, le marché semble se redresser par rapport au troisième trimestre de 2012: le nombre de transactions a progressé de 8%. Ce vaste secteur s’étend de Dorval jusqu’à Senneville.
Quartiers centraux
999 000$
La valeur des maisons unifamiliales a reculé de 4% dans les quartiers les plus riches de Montréal, soit Mont-Royal, Westmount, Outremont, Hampstead et Montréal-Ouest. Le prix médian est ainsi repassé sous la barre du million de dollars au troisième trimestre, pour s’établir à 999 000$. Les ventes ont chuté de 21%, tandis que le stock de propriétés à vendre a bondi de 31%.
Île-des-Soeurs
-11%
La copropriété a fait mauvaise figure au troisième trimestre dans cette chic enclave. Le prix médian a fléchi d’un impressionnant 11%, à 360 000$, au même moment où les ventes ont reculé de 18%, et l’inventaire, progressé de 32%. Le délai de vente moyen s’est allongé de 13 jours, à 120 jours. La forte construction neuve dans ce secteur pourrait accentuer cette tendance.
Ville-Marie
-5%
Des condos, des condos et encore des condos. Le nombre de copropriétés à vendre a explosé de 30% au troisième trimestre dans cet arrondissement central, qui comprend le centre-ville et le Vieux-Montréal. On y trouve ainsi 1500 appartements disponibles, sans compter des centaines d’unités neuves en prévente ou en construction. Le nombre de transactions a grimpé de 26%, tandis que le prix médian a reculé de 5%, à 310 065$.
Mercier/Hochelaga-Maisonneuve
-8%
La valeur de revente des copropriétés a reculé de 8% (à 210 000$) dans ce vaste secteur de l’Est montréalais, où la construction a été frénétique depuis 10 ans. Les ventes se sont toutefois redressées depuis un an (+21%), avec 98 appartements écoulés pendant le trimestre. Les unifamiliales et les plex ont aussi vu leur prix reculer, de 3% et 2% respectivement.
Saint-Laurent
+18%
Les maisons unifamiliales restent en forte demande dans ce vaste arrondissement multiethnique. Le nombre de transactions a augmenté de 19% pendant le trimestre, tandis que le prix médian a explosé de 18%, à 520 000$. Les condos s’en tirent moins bien, avec des prix en recul de 6% sur un an.
Laval (centre-ville)
+50%
Il suffit de se promener en voiture près du Carrefour Laval pour le constater; les condos à vendre abondent dans ce secteur. Le nombre d’inscription a bondi de 50% depuis un an, avec 665 appartements disponibles. Malgré cette offre accrue, les prix médians se sont maintenus au troisième trimestre, à 228 000$ (+4%).
Brossard/Saint-Lambert
+1%
Ce secteur populaire de la Rive-Sud a vu ses prix médians se stabiliser au troisième trimestre. Ils ont progressé d’un faible 1% pour les maisons unifamiliales et les condos, à 334 500$ et 213 500$ respectivement. Les ventes ont globalement augmenté de 11% depuis un an, avec 282 transactions pendant le trimestre.
Boucherville
+42%
Les ventes ont rebondi en grand dans cette proche banlieue, avec une hausse de 42% au troisième trimestre. Le nombre de transactions a grimpé de 30% pour les maisons unifamiliales et de 72% pour les condos. Le prix médian des copropriétés s’est apprécié de 10%, pendant que l’offre explosait d’un impressionnant 95%.
Enfin, voici les données globales pour la région métropolitaine, au troisième trimestre:
Ventes: 7320 (+2%)
Inscriptions en vigueur: 29 209 (+15%)
Prix médian des unifamiliales: 282 500$ (+2%)
Prix médian des copropriétés: 229 658$ (0%)
Prix médian des plex: 425 000$ (0%)
Cette article fut publie dans ''Le blogue immobilier'' de La Presse par Maxime Bergeron