Pages

Showing posts with label Immobilier. Show all posts
Showing posts with label Immobilier. Show all posts

Thursday, November 7, 2013

Monday, November 4, 2013

Un marchés d'acheteur - C'est quoi un marché d'acheteurs






Un marché acheteur existe quand il y a beaucoup de maisons sur le marché et très peu d'acheteurs en concurrence pour cet inventaire. En règle générale, un inventaire de plus de six mois est considéré comme un marché d'acheteur. Lorsque le stock augmente, les acheteurs ont plus de choix et peuvent prendre plus de temps pour choisir. En outre, les prix baissent généralement pour répondre aux exigences des acheteurs.



Friday, October 11, 2013

Les documents à avoir en main pour la vente de votre propriet





Vous vendez votre propriété? Mettez toutes les chances de votre côté et assurez-vous que la transaction se déroule rondement en gardant à portée de main ces documents indispensables :


Acte de vente
Acte d'hypotheque
Certificat de localisation de la propriété
Test de pyrite, vermiculite, ocre ferreuse, etc., pour les régions concernées
Factures des rénovations apportées à la propriété
Déclaration de copropriété, le cas échéant
Bail, ou baux dans le cas d’un immeuble à revenus
Relevé de taxes municipales et scolaires
Relevé des frais mensuels d’électricité
Relevé des frais fixes associés à la propriété

Maison unifamiliale, copropriété ou plex?



La maison unifamiliale est de loin la propriété la plus populaire. Les avantages sont multiples : vous pouvez l’aménager comme bon vous semble et vous bénéficiez d’un maximum d’intimité puisque personne d’autre n’habite l’immeuble. Toutefois, l’entretien extérieur demande temps et argent.

La copropriété, qui gagne en popularité, convient bien à ceux qui ont peu de temps à consacrer à l’entretien d’un terrain. Il faut cependant choisir un immeuble dont les propriétaires ont un profil semblable au vôtre, car vous devrez vous entendre avec eux sur plusieurs aspects importants, tels que les travaux de rénovation et l’entretien de l’immeuble. Pensez aussi aux frais de copropriété, que vous devrez assumer comme tous les autres propriétaires de l’immeuble.

Le « plex » est une propriété à revenus de deux, trois, quatre ou cinq logements (duplex, triplex, quadruplex, quintuplex). Ses avantages financiers sont indéniables : la perception du loyer vous aide à payer l’hypothèque, et une partie des frais d'intérêt est déductible d’impôt, car une portion de l’emprunt hypothécaire vous a permis d’acquérir un revenu de placement. Vous pouvez également déduire de vos impôts les sommes investies dans l'entretien des logements de vos locataires. Le plex n’offre toutefois pas la même intimité qu’une maison unifamiliale.

Votre courtier immobilier a l’expertise pour vous aider à faire le meilleur choix.

Thursday, October 10, 2013

Les professionnels impliqués dans votre transaction immobiliere




Quand vous vendez une propriété, vous devez côtoyer plusieurs professionnels qui travaillent, conjointement avec votre courtier, dans le domaine de l’immobilier. Comme le courtier immobilier est au centre de la transaction immobilière, il est en mesure de coordonner votre transaction en étant le lien avec chacun des autres professionnels impliqués dans la vente de votre propriété. Voici un aperçu des services de chaque intervenant.

L'arpenteur-géomètre

L'arpenteur-géomètre est la seule personne autorisée par la loi à délimiter la propriété publique et privée au Québec. Le propriétaire peut avoir recours à ses services pour déterminer les limites de son terrain par un piquetage ou encore pour rédiger un certificat de localisation.

L’Ordre des arpenteurs-géomètres du Québec regroupe tous les membres de la profession.

Le courtier hypothécaire

Le courtier hypothécaire cherche le meilleur contrat hypothécaire pour ses clients. Il peut dénicher le contrat dont les conditions sont les mieux adaptées à vos besoins : remboursement anticipé, durée de l’amortissement, financement d'une maison ancienne, octroi d'un prêt à un travailleur autonome, etc.

Les courtiers hypothécaires doivent détenir un certificat de l’ l’Organisme d'autoréglementation du courtage immobilier du Québec. Vous pouvez aussi consulter le site Web de l’ Association canadienne des conseillers hypothécaires accrédités.

L'évaluateur

L'évaluateur agréé donne une estimation objective de la valeur d'une propriété. Ses évaluations sont utilisées aux fins d'assurance, d'hypothèque, de règlement de succession ou de partage des biens. Il est un témoin expert devant les tribunaux et son rapport est une pièce justificative de la valeur d'une maison.

Pour utiliser le titre d'évaluateur agréé et apposer les initiales « É.A. » à côté de sa signature, l'évaluateur doit être membre de l’Ordre des évaluateurs agréés du Québec.

L'inspecteur en bâtiment

Il est fort possible que les acheteurs potentiels de votre propriété demandent à un expert d'en faire l'inspection.

La profession d’inspecteur en bâtiment n’étant soumise à aucun contrôle gouvernemental, il est recommandé de faire appel aux inspecteurs membres de l’un des ordres professionnels suivants : technologues, ingénieurs, évaluateurs agréés et architectes. Les inspecteurs membres de l’un de ces ordres professionnels offrent au public une plus grande sécurité puisqu’ils sont encadrés professionnellement par leur ordre. L’obligation de détenir une assurance professionnelle est aussi une condition d’adhésion. Au Québec, c’est l’Association des inspecteurs en bâtiment du Québec qui est chargée de faire respecter les normes à ses membres.

Pour plus d’information, visitez le site de l’ Association des inspecteurs en bâtiment du Québec ou le site Inspection Préachat.org.

Le notaire

Les services du notaire sont indispensables lors d'une transaction immobilière. Il est le seul, avec l’avocat, à avoir le droit de rédiger un acte hypothécaire. De plus, il s'occupe de la rédaction de l'acte de vente et fait les recherches de titres pour s'assurer que la propriété achetée est libre de toutes obligations.

Les notaires sont membres de la Chambre des notaires du Québec.

Devenir propriétaire : une excellente décision!





Prenez le temps d’analyser vos besoins


Vous rêvez d'une grande maison au bord d'un lac? Est-ce vraiment la propriété qui répond à vos besoins? Il faut parfois savoir faire la différence entre la maison de nos rêves et celle qui nous convient réellement. Avant de commencer vos recherches, prenez le temps de réfléchir.

Vos besoins

Chaque famille a ses propres besoins et priorités. Combien de chambres et de salles de bain vous faut-il ? Une salle à manger est-elle vraiment nécessaire? Et le garage, deviendra-t-il un autre espace de rangement?


Vos goûts

Tenez compte de vos goûts. Si vous n’êtes pas bricoleur, évitez les maisons qui ont besoin de grandes rénovations. Coup de cœur pour un grand terrain? N’oubliez pas que vous devrez l’entretenir. Si vous préférez la vie urbaine pour vous rapprocher des services, des salles de spectacles et des restos branchés, attendez-vous à vivre dans un milieu plus bruyant et moins vert. En résumé, établissez vos priorités!

Quel est votre budget?

Ne faites pas l'erreur d'acheter une maison dont le prix est au-dessus de vos moyens. Pour trouver la propriété qui vous convient, ajustez vos besoins à votre budget. Une fois que vous serez devenu propriétaire, votre investissement prendra de la valeur et vous permettra d’opter, plus tard, pour une propriété plus près de votre idéal. Au départ, pensez surtout à faire des réserves pour les frais relatifs à l'achat et aux imprévus. C’est sans compter l’entretien, les assurances et les réparations, dont les frais annuels correspondent généralement à 2 % ou 3 % du prix de la maison.

Votre environnement

Votre environnement est aussi un facteur important. Y a-t-il une garderie ou une école à proximité? Vos enfants pourront-ils utiliser le transport en commun ou devrez-vous les conduire? Pensez aussi à la distance qui vous sépare du travail.

Statistiques de ventes résidentielles Centris® de la région métropolitaine de Montréal



Deuxième hausse consécutive des ventes résidentielles en septembre 2013

Île-des-Sœurs, le 9 octobre 2013 – La Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM) a publié
aujourd’hui les statistiques de ventes résidentielles de la région métropolitaine de Montréal (RMR). Selon
la base de données provinciale Centris® des courtiers immobiliers, 2 393 ventes résidentielles ont été
réalisées au cours du mois de septembre 2013, soit une hausse de 8 % par rapport au mois de
septembre 2012. Il s’agit d’une deuxième hausse consécutive après une augmentation de 3 % en août
dernier.

« Au niveau de la RMR, les trois catégories de propriété ont affiché une hausse des ventes, une
première depuis le mois de mai 2012. Le plex est arrivé en tête, avec une hausse de transactions de
18 % par rapport à septembre 2012 », a déclaré Patrick Juanéda, président du conseil d’administration de la CIGM.

Septembre 2013 a aussi été marqué par une deuxième hausse consécutive des ventes de copropriétés (+13 %). Après avoir été la seule catégorie à afficher une baisse en juillet et une stabilité en août, l’unifamiliale a enregistré une hausse de ventes de 4 % par rapport au mois de septembre 2012.

Avec des hausses respectives de 12 % et de 27 %, l’île de Montréal et la Rive-Sud sont les deux seuls
secteurs à avoir affiché une hausse des ventes en septembre 2013. Il s’agit, pour ces deux secteurs, de
la deuxième hausse consécutive. « Notons que ces résultats, de prime abord impressionnants, sont à
mettre en perspective avec les fortes baisses observées dans ces secteurs en septembre 2012 », a fait
remarquer Paul Cardinal, directeur, Analyse du marché, de la Fédération des chambres immobilières du
Québec.

Malgré la hausse des ventes, les conditions de marché pour la copropriété ont poursuivi leur détente, en
septembre, favorisant les acheteurs dans tous les secteurs de la RMR. Pour l’unifamiliale, les conditions
de marché ont été globalement équilibrées, notons toutefois que les acheteurs sont favorisés dans le
secteur de Vaudreuil-Soulanges, alors que les vendeurs le sont dans le secteur de Laval. Finalement,
pour les plex, les conditions du marché sont demeurées inchangées par rapport au mois dernier, soient
équilibrées à l’échelle de la région.

Au 30 septembre 2013, on dénombrait 29 790 inscriptions en vigueur dans le système Centris®, soit une
hausse de 12 % par rapport à la même période l’an dernier, et la 37
e
hausse mensuelle consécutive.
L'offre de copropriétés s'est accrue de 16 %, soit une hausse légèrement inférieure aux augmentations
observées au cours des récents mois. Pour un deuxième mois consécutif, c'est sur l'île de Montréal que
la hausse des inscriptions de copropriétés a été la moins prononcée, de 11 %. À l'opposé, c'est dans la
banlieue nord de Montréal (Laval et Rive-Nord) qu'elle a été la plus importante, de 33 %.



Statistiques résidentielles Centris® Région métropolitaine de Montréal Septembre 2013 versus septembre 2012
                                                                                                                                            Variation
Inscriptions en vigueur sur le système Centris®  29 790 -                                                         12 %
Nouvelles inscriptions                                         6 706                                                               1 %
Ventes totales                                                     2 393                                                               8 %
Maisons unifamiliales                                           1 343                                                               4 %
Copropriétés                                                          786                                                             13 %
Plex (2 à 5 logements)                                             262                                                            18 %
Volume des ventes                                    765 499 496 $                                                            6%
        Prix médian
Maisons unifamiliales                                        280 000 $                                                             0 %
Copropriétés                                                    228 000 $                                                            -3 %
Plex (2 à 5 logements)                                       415 000 $                                                            -1 % 



Source : Chambre immobilière du Grand Montréal par le système Centris®
Indice des prix des propriétés
Voici les données pour septembre 2013 :

                                     Région métropolitaine de Montréal Septembre 2013
Janvier 2005 = 100                                      IPP composé                                      Variation sur un an
Région métropolitaine de Montréal                 155,2                                                                    2,4 %
Île de Montréal                                              154,2                                                                   -0,3 %
Laval                                                             159,5                                                                     3,3 %
Rive-Nord                                                     153,0                                                                     3,3 %
Rive-Sud                                                       158,7                                                                      5,7 %
Vaudreuil-Soulanges                                     145,5                                                                       1,2 %


Pour plus d’information, veuillez consulter le site www.indicedesprixdesproprietes.ca.




Renseignements :
Sarah Hamel
Chambre immobilière du Grand Montréal
Tél. : 514-762-2440, poste 216
sarah.hamel@cigm.qc.ca


Wednesday, October 9, 2013

Spécifications sur la clause 72 heures.

Peut-être vous est-il déjà arrivé de consulter la fiche descriptive d’une propriété et de voir qu’il y avait une clause 72 heures (clause de premier refus). Mais en quoi consiste la clause 72 heures exactement ?
Premièrement, cela signifie que le vendeur a accepté une promesse d’achat, mais que cette promesse d’achat n’est pas finale. Il reste au minimum une condition à réaliser par l’acheteur. Dans la plupart des cas, l’acheteur a soumis une promesse d’achat conditionnelle à la vente de sa maison. Le vendeur a accepté cette condition à la promesse d’achat. Le vendeur peut donc continuer à offrir sa maison à d’autres acheteurs potentiels tel que vous. Si vous désirez visiter cette maison, votre courtier immobilier doit vous informer de l’existence de cette clause.
La maison vous plaît, vous décidez de faire une promesse d’achat selon vos conditions (inspection, financement, etc). Dans le cas où le vendeur accepte votre promesse d’achat. Vous devez réaliser vos conditions (faire inspecter la maison, l’acceptation de votre financement, etc). Mais, vous n’êtes pas encore le futur propriétaire. La clause 72 heures de la première offre d’achat entre lice. Les premiers acheteurs recevront un avis de 72 heures de la part du vendeur. Ils ont maintenant 72 heures pour réaliser leur condition (vendre leur propriété par exemple). Il y a deux possibilités: les premiers acheteurs se retirent ou réalisent leur condition (acheter sans vendre leur maison, par exemple). Si les premiers clients se retirent, leur promesse d’achat devienne nulle et non avenue. Également, si le premier acheteur ne répond pas dans les délais de 72 heures, sa promesse d’achat devient nulle et non avenue. Vous serez donc les futurs propriétaires. Par contre, si le premier client réalise ses conditions, c’est lui qui sera le futur propriétaire, tout en démontrant qu’il a la capacité financière d’acheter la maison même si sa maison n’est pas encore vendue.
Il est important de mentionner que l’acheteur doit se rendre raisonnablement disponible pour recevoir l’avis de 72 heures. Si par exemple l’acheteur prévoit s’absenter à l’extérieur de la ville ou du pays, il doit laisser une adresse ou un numéro de téléphone permettant de le joindre. Le courtier immobilier doit pouvoir rejoindre l’acheteur en tout temps. Sinon, si l’avis lui est transmis par télégramme, l’acheteur risque de la recevoir et d’en prendre connaissance trop tard pour y répondre. Si vous êtes ce premier acheteur, la maison de vos rêves pourrait vous glisser entre les doigts.

Tuesday, October 8, 2013

Liens Utiles

Liens utiles

Immobilier

Institutions financières

Why sould you use a broker ?

Do you think you can sell by yourself ?



<iframe width="560" height="315" src="//www.youtube.com/embed/MBaWnLFGnxM" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Le prix de vente maison est il correctement liste ?





Déterminer le bon prix de vente est une étape cruciale lors de la vente d’une propriété. En effet, le prix de vente est souvent le facteur déterminant dans la décision de tout acheteur potentiel.
Grâce à son accès privilégié au système Centris® – un réseau exclusivement réservé aux courtiers membres d’une chambre immobilière, beaucoup plus complet que le site public www.centris.ca – votre courtier immobilier est en mesure d’évaluer la valeur de votre propriété et de procéder à une analyse comparative de marché basée sur des propriétés comparables à la vôtre qui ont récemment été vendues dans votre quartier. L’analyse comparative de marché est un indicateur du prix que les acheteurs d'aujourd’hui sont prêts à payer pour une résidence comparable à la vôtre, dans un quartier similaire. Elle tient compte des caractéristiques de votre propriété, mais également des conditions du marché immobilier actuel.

Monday, October 7, 2013

Real-estate quote

128845239310174854_NSjM7yoX_c


“It is a comfortable feeling to know that you stand on your own ground. Land is about the only thing that can’t fly away.” ~Anthony Trollope

Comment le courtier est paye, ou, la commision



Comme le courtier immobilier est travailleur autonome, chaque courtier est libre de fixer à sa guise le montant de sa rétribution. En général, celui-ci varie entre 4, 5 ou 6%, plus taxes applicables, du prix de vente de la propriété. À ne pas confondre avec le prix demandé pour la propriété. Certains s'en tiennent à un taux fixe indépendamment de la fourchette de prix dans laquelle se situe la propriété vendue. D'autres, adoptent une politique de taux de rétribution en fonction de la fourchette de prix dans laquelle se situe la propriété. Une propriété haut de gamme dans ce cas commandera un taux de rémunération plus bas qu'une propriété beaucoup plus modeste.

Pas de vente, pas de rétribution et aucun frais à payer!Il est important de souligner que cette rétribution se partage dans la majorité des cas entre le courtier inscripteur, soit celui qui a le mandat de vendre la propriété, et le courtier collaborateur, soit celui qui représente l'acheteur de la propriété. Évidemment, s'il n'y a aucune vente, et ce contrairement aux sites immobiliers de "vente par le propriétaire", il n'y a aucune rétribution à payer ni dépenses publicitaires ou autres à assumer par les vendeurs. Tous les frais engagés et le temps investi sont donc entièrement assumés par le courtier.
Cette rétribution, versée par le vendeur n'est encaissable par le courtier que lors de la signature de l'acte de vente devant notaire, soit lorsque le vendeur touchera le prix de vente de sa propriété. Donc, si vous êtes acheteur et que vous retenez les services d'un courtier immobilier, vous n'aurez donc rien à débourser pour ses services professionnels. Pourquoi alors dans ce cas se priver des services d'un professionnel de l'immobilier ?
Quand vient le temps de vendre votre maison, deux options s’offrent à vous : vendre vous-même ou engager un professionnel pour vous représenter. Si vous choisissez de vendre vous-même, vous serez responsable de toutes les étapes et assumerez tous les coûts de mise en marché. Si vous faites affaire avec un courtier immobilier, vous devrez certes lui payer une rétribution, mais à la conclusion de la transaction seulement. Vous obtiendrez en retour les services d’une personne qualifiée tout en étant protégé par la Loi sur le courtage immobilier.
Par ailleurs, la rétribution que vous payez au courtier inscripteur ne va pas directement dans ses poches. Si un courtier collaborateur a participé à la vente, une partie de la commission globale (habituellement la moitié) lui est alors remise.
Le courtiert collaborateur est celui qui représente l’acheteur et qui collabore à la conclusion de la transaction. De plus, l'agence immobilière, soit l'employeur direct du courtier immobilier travaille, et la bannière que le courtier représente recoivent toutes deux une partie de cette rétribution.
Plusieurs autres dépenses sont engagées par le courtier inscripteur, telles que les frais de bannière, de publicité, de photographie, de bureau, de graphisme, de photocopies, etc. Ce n’est qu’une fois ces retenues faites que le courtier recevra sa «commission». Mais ce n’est pas tout! Le courtiert devra payer ses dépenses (auto, essence, assurance, etc.), prévoir un montant pour ses impôts et, à titre de travailleur autonome ne possédant pas de fonds de retraite de son employeur, il devra aussi s’en mettre de côté.
N'oubliez pas que le courtier immobilier que vous aurez choisi possède une police d’assurance responsabilité professionnelle et que l’industrie dans laquelle il évolue dispose d’un fonds d’indemnisation en cas de pépin.
Comme vous le voyez, la vente de votre propriété est une opération complexe et le courtier inscripteur doit travailler et engager des frais pour mériter sa rétribution.
La rétribution payée au courtier immobilier est-elle justifiée? 
Absolument, et voici pourquoi. Le travail du courtier immobilier ne se limite pas à poser une pancarte devant votre maison et à attendre que le téléphone sonne. En fait, de la rencontre initiale jusqu’à ce que vous apposiez votre signature sur l’acte notarié, le courtiert accomplit une multitude de tâches pour vendre votre maison rapidement et à un juste prix.
La multitude de tâches que doit accomplir un courtier immobilier qualifié.Saviez-vous qu’on doit franchir de nombreuses étapes pour mener à bien une transaction immobilière et pourquoi votre agent immobilier est l’expert qui vous assure de les franchir toutes avec succès ?
  • Visiter votre maison et préparer une analyse comparative du marché;
  • Photocopier l’ensemble des documents légaux ou faire les démarches pour les obtenir;
  • Il a accès au système MLS, base de données exclusive aux agents immobiliers, l’outil le plus important et le plus puissant qui fait en sorte que plus de 9 000 agents et courtiers immobiliers travailleront pour vous; honoraires d'un professionnel jusqu'à concurrence de 5 000 $ en cas de litige.
  • Rédiger une fiche technique de votre propriété et la réviser au besoin;
  • Préparer des stratégies pour favoriser la vente (ex. visites libres, publicité et autres outils de marketing);
  • Publier des photos sur le Service inter-agences® et sur le Web;
  • Recevoir tous les appels d’information ainsi que les demandes de visites;
  • Faire le suivi après les visites et vous présenter un compte-rendu;
  • Vous assister lors des négociations (révision complète de la promesse d’achat et des annexes, rédaction de la contre-proposition et conseils quant aux actions à prendre);
  • Faire le suivi pour s’assurer que les diverses conditions sont remplies (rédiger et obtenir les documents requis);
  • Remettre tous les documents légaux au notaire; vous accompagner lors de la signature de l’acte notarié.
Ces exemples ne constituent qu'une partie des tâches effectuées par le courtier inscripteur.

Friday, October 4, 2013

Pourquoi vendre votre maison, condo ou tout autre type de propriété avec un courtier immobilier?




Pour vendre votre maison, votre condo ou tout autre type de propriété, deux choix s'offrent à vous : faire affaire avec un courtier immobilier ou encore tenter de vendre par vous-même. Avec les sites destinés aux propriétaires-vendeurs, vous vous demandez pourquoi vous devriez faire affaire avec un courtier immobilier. La réponse est simple : une transaction immobilière c'est compliqué, et plus les années passent, plus c'est complexe : évaluer, négocier, qualifier les acheteurs, inspecter, remplir les formulaires légaux, discuter des inclusions et des exclusions, de la date d'occupation, etc.
Professionnel de l'immobilier formé selon un programme rigoureux, le courtier immobilier est à même de vous accompagner dans chacune de ces étapes, et ce, avec aisance. Sa compétence, son réseau de contacts, sa connaissance des différents aspects d'une transaction ainsi que sa maîtrise de l'art de l'évaluation et de la négociation font de lui le parfait allié pour vendre votre maison, votre condo ou tout autre type de propriété.
Selon une étude récente de l'OACIQ, c'est la perception de l'économie d'argent, l'impression qu'une propriété se vend par elle-même et la confiance d'avoir les compétences requises qui motivent avant tout les propriétaires à vendre par eux-mêmes. Par contre, le vendeur adhérant à ces croyances néglige les avantages de faire affaire avec un courtier immobilier et oublie qu'il est le plus compétent et impartial pour obtenir le meilleur prix aux meilleures conditions.
Le propriétaire oublie également que la majorité des acheteurs utilise déjà les services d'un courtier immobilier et, ainsi, ne s'intéressera pas aux propriétés à vendre par le propriétaire puisque leur courtier ne les accompagnerait pas dans le processus d'achat. Dans le même ordre d'idées, l'accès au réseau de courtiers immobiliers du Québec par le biais du service d'inscription inter-agence (Centris, MLS) permet au propriétaire d'obtenir beaucoup plus de visibilité auprès des acheteurs et auprès des autres courtiers immobilier travaillant pour les acheteurs. De plus, la prise en charge de chacune des étapes du processus transactionnel, de la visite de la propriété à la signature du contrat, en passant par les négociations est un processus demandant de l'expérience et de nombreuses heures de travail. En faisant affaires avec un courtier immobilier, le propriétaire se libère de ses tâches, ce qui lui permet de sauver du temps, d'éviter des erreurs et d'avoir l'esprit tranquille.

Conseils pour l'achat

Immobilier Brossard

Déterminez vos besoins spécifiques
Les motifs et les caractéristiques relatifs à l'achat d'une propriété varient d'une personne à l'autre. Il est donc très important de discuter avec votre courtier immobilier de vos besoins spécifiques avant de visiter une propriété.
Avant de rencontrer votre courtier immobilier, faites une liste des caractéristiques importantes et identifiez vos besoins spécifiques tels que la localité, le prix, le genre de propriété recherchée, le nombre de pièces, l'environnement, les services publics importants, etc.
Vérifiez avec votre institution financière le montant d'hypothèque que vous pouvez vous permettre afin d'obtenir un prêt pré-autorisé.
Communiquez avec un courtier RE/MAX
Lorsque vous aurez fait l'analyse de vos besoins, communiquez avec un courtier RE/MAX de votre localité. Si vous déménagez dans une localité différente du lieu que vous habitez actuellement, votre courtier pourra vous référer à un courtier professionnel dans la région désirée.
Aide-mémoire lors d'une visite de propriété
Lorsque vous visiterez des propriétés, voici un aide-mémoire qui vous aidera à choisir une propriété plutôt qu'une autre. Complétez ce formulaire à chaque visite.
Vous avez trouvé la maison de vos rêves?
N'oubliez pas d'informer vos fournisseurs de services avant votre déménagement
Vérifications du dernier jour
  • Lecture de tous les compteurs
  • Baisse ou arrêt du chauffage
  • Fermeture des lumières
  • Fermeture et verrouillage des portes et fenêtres
  • Dépôt des clés aux nouveaux occupants
  • Interruption du service téléphonique
  • Sortie des ordures ménagères
Dépenses à prévoir lors de l'achat d'une propriété
  • Inspection par un expert en bâtiment
  • Ouverture du dossier hypothécaire à la banque
  • Prêt conventionnel (20 % de comptant)
  • Prêt assuré par la SCHL (moins de 20 %)
  • Dépôt sur la promesse d'achat
Dépenses à prévoir à la signature de l'acte de vente
  • Honoraires de notaire
  • La répartition (remboursements) des taxes :
  • Le calcul du remboursement au vendeur (s'il y a lieu) sera effectué à compter de la date d'occupation et vous devrez rembourser le vendeur pour le nombre de jours déjà payé par lui, pour les taxes foncières suivantes :
  • Taxes municipales
  • Taxes scolaires
  • Réservoir d'huile à chauffage :
  • Si la propriété est munie d'un chauffage à l'huile, le vendeur doit faire remplir le réservoir le jour même de l'acte de vente et apporter chez le notaire la facture que l'acheteur devra lui rembourser en entier.
  • Compteurs d'électricité (Hydro-Québec) et de gaz (Gaz Métropolitain):
  • L'acheteur et le vendeur doivent aviser Hydro-Québec et Gaz Métropolitain (s'il y a lieu) de la date du changement de propriétaire afin qu'une lecture des compteurs soit faite à cette date, et pour que les montants soient imputés respectivement à l'acheteur et au vendeur à la date d'occupation de la propriété.
  • Assurance-habitation :
  • Il ne faut pas oublier qu'à la signature de l'acte de vente, vous devrez fournir la preuve qu'une assurance-habitation est en vigueur, pour un montant équivalent ou supérieur à l'hypothèque en place.
Dépenses à prévoir après la signature de l'acte de vente
  • Les droits sur les mutations immobilières ou "Taxe de bienvenue" :
  • La municipalité dans laquelle vous avez emménagé vous enverra un compte de taxes de mutations, dans les quatre (4) à six (6) mois suivant la signature de l'acte de vente, et celui-ci est calculé en fonction du prix de vente et selon le barème suivant :
  • 0,50% sur les premiers 50 000 $
  • 1,00% sur la tranche de 50 000 $ à 250 000 $
  • Province du Québec, excluant Montréal:
  • 1,50% sur la tranche qui excède 250 000 $
  • Montréal seulement:
  • 1,50% sur la tranche de 250 000 $ à 500 000 $
  • 2% sur la tranche qui excède 500 000 $
  • Les frais de déménagement, la peinture, la décoration, etc.


The safest investment in the world





“Real estate cannot be lost or stolen, nor can it be carried away. Purchased with common sense, paid for in full, and managed with reasonable care, it is about the safest investment in the world.” 

Thursday, October 3, 2013

Wednesday, October 2, 2013

Real estate quote



If you're not going to put money in real estate, where else?

10 sfaturi importante pentru vinzarea casei dumneavoastra





1 Reimprospateaza vopseaua!
Un strat proaspat de vopsea vă oferă mai multa atractie pentru fiecare dolar cheltuit cu decorarea decât orice altceva . Chiar dacă paleta de culori este relativ noua , orice uzura sau pete de uzură va creea o idee de neingrijit . Și alegerea unei culoari neobișnuită - chiar dacă este la moda - poate limita atractia care trebuie sa o ofere casa ta . Asa ca citeva roluri de vopsea placuta si calda in alb-cald sau crem pot face o mare diferenta.


2 Îmbunătățirea iluminatului
Înlocuiți orice corpuri de iluminat invechite cit mai repede posibil . Cum va dati seama de lucrul acesta ? Dacă este de peste 15 de ani și o arată - ar trebui să schimbat probabil . " Retro " nu este ceva la cautare de majoritatea cumparatorilor. Nu aveți nevoie de a sparge banca , ginditi-va doar la IKEA sau Canadian Tire .


3 Decongestionati casa..
Mobila veche pastrata doar pentru ca nu aveti unde sa o puneti. sau ori-ce obiect inutil trebuie sa dispara. Cu atât mai multe lucruri stocați la fața locului , casa apare mai aglomerata și mai mica..
In bucatarie si baie trebuiesc cit mai putine obiecte pe comptoar.


4 Dă baii vechi un fata noua
O baie frumosa va ajută sa vindeti o casă , dar , nu investiti într- o renovare totală . Renovarile sunt costisitoare , si nu veti recupera costurile decit partial. O baie invechita se poate schimba foarte repede printr- un strat proaspat de vopsea baie alb sau placi ceramice și de iluminat noi ( Home Depot excelează , la prețuri accesibile corpuri elegante de iluminat si baie ) . Cumpărati perdele noi de dus neutre , un nou covoras de baie sau o chiuveta noua.
Florile proaspete nu trebuie sa lipseasca în casa în timpul unei vizite libere .


5 Luati jos draperiile
Perdelele sau draperiile vechi peste 5-6 ani trebuiesc inlaturate fara discutie. Daca nu aveti o problema cu intimitatea lasati geamurile libere sa aveti cit mai multa lumina.




6 Puneti oglinzi
Piuneti oglinzi pentru a crea impresia de spatiu si lumina. Impresia este fantastica ..


7 Schimbati aspectul usei din fata casei
Daca usa este veche si o puteti reimprospata printr-o vopsea noua, faceti-o cit mai repede. Clanta de la use, in cuietoarea si aspectul usii este primul impact al vizitatorului cu casa dumneavoastra. Cautati sa dati o prima buna impresie.


8 Lampa de la usa exterioara
Actualizați lumina de afara pentru a coordona cu noi componente ale usii, dacă este necesar . Ele nu trebuie să fie o potrivire exactă sau sa provina din aceeași perioadă , dar la finisaje si stiluri ar trebui să arate plăcut împreună .


9 Atentie la curtea din față
Actualizează curtea din fata ta în funcție de sezon . În primăvara , vara și toamna , tăiați plantele moarte ștringeti frunzele și cautati sa dati o impresie ingrijita. În timpul iernii , țtineti alea curatata de zapada si curatati orice copac sau arbust afectat de caderile masive de zapada . O pereche de plantat de fiecare parte a uși din față și ornamentate cu ornamente de sezon transmite instantaneu mândria de proprietar .


10 Tine curtea din spate curata si ordonata

Repara tot ceea-ce poate da o impresie de neglijenta . Înlocuiți orice scinduri deteriorate din balcon sau gard , și aplicati un strat proaspat de vopsea daca este necesar , astupati orice gaura de etanșare în cazul ca este nevoie de ea . Buruienile trebuiesc inlaturate , și adaugă unele plante pereniale pentru culoarea de sezon . Aranjati jucăriile pentru copii . Gândiți-vă la " ordonat , " " refacut " și " reimprospatat " . Nu face nimic costisitoare sau major cum ar fi adăugarea unei piscine pentru canu veti recupera banii .