Pages

Showing posts with label Conseils pour achat. Show all posts
Showing posts with label Conseils pour achat. Show all posts

Tuesday, November 19, 2013

Évaluation gratuite (OnLine) de votre maison








Connaitre la VALEUR marchande de votre propriété est importante si vous envisagez la vendre.
En utilisant les renseignements que vous nous fournirez dans le formulaire, nous pourrons faire une analyse comparative approfondie du marché dans notre base de données de toutes les propriétés à vendre ou vendues dans votre secteur.
Grâce à ces données du marché actuel, nous serons en mesure de déterminer à quel prix votre propriété peut être vendue si vous décidiez de la mettre sur le marché.

Ce service est complètement GRATUIT et ne comporte aucune obligation de votre part.

POUR UNE ÉVALUATION GRATUITE, S'IL VOUS PLAIT, REMPLISSEZ CE FORMULAIRE MAINTENANT !

Thursday, November 7, 2013

Tuesday, November 5, 2013

Pompe de puisard


Quelle est la fonction d’une pompe de puisard
(sump pump)?

La pompe à puisard sert à l’évacuation de l’eau collectée du drain français et/ou de la nappe phréatique. Ces eaux pluviales sont collectées dans un bassin (synonymes : puisard, fosse de retenue, fosse de captation) et ensuite acheminées par la pompe de puisard soit dans le réseau municipal (égout sanitaire ou égout pluvial), soit dans un puits sec ou soit sur le terrain.
Les violentes tempêtes sont souvent accompagnées de pannes de courant. Une pompe de puisard de secours alimentée par une batterie peut s’avérer un investissement judicieux. Ce type de pompe est habituellement conçu de manière à pouvoir être posé à côté de la pompe principale. On trouve aussi des pompes de puisard de secours qui sont alimentées par l’eau de l’aqueduc municipal qui coule à travers la turbine de la pompe (pompe à venturi).
Puisque dans certaines situations une partie du plancher du sous-sol doit être démolie, et qu’il importe de bien situer les éléments, il est recommandé de retenir les services d’un entrepreneur en plomberie compétent pour l’installation de votre pompe de puisard.

Power


Monday, November 4, 2013

Qu'est-ce que le système de cote ÉnerGuide ?

Maison neuves

Une cote ÉnerGuide est une mesure du degré d'efficacité énergétique de votre maison. Elle vous indique (ainsi qu'aux futurs acheteurs) le degré exact d'efficacité énergétique de votre maison.
Elle est calculée selon des hypothèses d'exploitation standards de manière que vous puissiez comparer le rendement énergétique entre deux maisons.
L'efficacité énergétique de la maison s'exprime en pourcentage. Une cote de 0 est accordée à une maison sans isolation ayant d'importantes fuites d'air et une consommation d'énergie très élevée.
Une cote de 100 est donnée à une maison étanche à l'air, très bien isolée, suffisamment ventilée et ne nécessitant aucun achat d'énergie sur une base annuelle.

Cotes énergétiques typiquesType de maisonCotes
Nouvelle maison construite en conformité avec les normes du code du bâtiment 65-72
Nouvelle maison avec certaines rénovations éconergétiques 73-79
Nouvelle maison éconergétique 80-90
Maison nécessitant très peu ou pas d'achat d'énergie 91-100

Pour une maison neuve, une cote de 80 ou plus est excellente.

Un marchés d'acheteur - C'est quoi un marché d'acheteurs






Un marché acheteur existe quand il y a beaucoup de maisons sur le marché et très peu d'acheteurs en concurrence pour cet inventaire. En règle générale, un inventaire de plus de six mois est considéré comme un marché d'acheteur. Lorsque le stock augmente, les acheteurs ont plus de choix et peuvent prendre plus de temps pour choisir. En outre, les prix baissent généralement pour répondre aux exigences des acheteurs.



Friday, November 1, 2013

Préparer sa maison pour l'hiver



Les journées froides sont de retour. Il faudrait bien préparer la maison pour l'hiver, mais avant tout, il faut s'assurer que l'air et l'eau n'entreront pas dans la maison.
Les fenêtres

D'abord, vérifiez l'étanchéité des fenêtres.

Le calfeutrage est-il fissuré, endommagé? Si oui, enlevez, à l'aide d'un outil spécialement conçu à cet effet, ou d'un couteau tout usage, toute portion endommagée.

Nettoyez la surface à l'aide d'un grattoir ou d'un diluant à peinture (hydrate de méthyle). Au besoin, employez des produits plus puissants en prenant toutefois garde d'endommager le cadre de fenêtre.

Truc : pour frotter le rebord, un bâton pour mélanger la peinture, taillé en biseau, est particulièrement efficace. Au besoin, vous pourrez le retailler s'il s'use.
Scellez la fenêtre avec un calfeutrant de type « Flextra » qui, comme son nom l'indique, est très flexible. De plus, il s'enlèvera facilement.
Profitez-en pour vérifier si les coupe-bise (communément appelés coupe-froid) sont bien étanches.
Les portes
Vérifiez les contours des portes. Si le calfeutrant est endommagé, remplacez-le de la même façon que l'avez fait autour des fenêtres.
Vérifiez s'il y a des infiltrations d'eau sous le seuil de votre porte. C'est fréquent.
Pour remplacer un seuil de porte, vérifiez si ce dernier se termine sous la boîte de porte préfabriquée. Si c'est le cas, coupez le seuil, au centre, avec une scie alternative. Retirez délicatement les deux parties. Nettoyez toutes les saletés. Enlevez et remplacez le bois endommagé par l'eau.
Coupez votre nouveau seuil en vous assurant qu'il s'ajuste bien au bas de la boîte de porte. Installez le boudin d'isolation, puis placez le seuil. Pour l'ajuster, utilisez des bardeaux de cèdre étroits et fixez le seuil solidement. Comblez tous les vides à l'aide d'uréthane spécialement conçu pour les portes et les fenêtres. Ce dernier prend moins d'expansion. Puis, scellez le tout avec du calfeutrant de type « Flextra ».
Profitez-en pour examiner les coupe-bise en haut et sur les côtés de votre porte.
Si le seuil coupe-bise est endommagé, remplacez-le avec un produit qui se marie parfaitement pour votre porte ou qui est compatible avec le nouveau seuil que vous venez de poser. Achetez les deux éléments en même temps.

Autour de la maison
L'eau qui s'accumule dans les fissures prend de l'expansion en gelant. Les dégâts sont parfois importants. Il vous faut donc faire le tour de la maison.
Solage : si vous observez des fissures dans le solage, comblez-les avec un calfeutrant spécialement conçu pour le ciment.
Mur de briques : faites de même pour votre mur de briques. Vous trouverez, en quincaillerie, du mortier en cartouche qui vous permettra de combler les petites fissures ou de remplacer le mortier effrité.
Joints : si le revêtement de votre résidence est fait de bois ou de tout autre matériau, vérifiez les joints et les éventuels dommages (clous sortis, joints déplacés, etc.). Solidifiez et remplacez, au besoin.
Sorties d'évacuation : vérifiez les sorties d'évacuation (sécheuse, poêle, échangeur d'air, salle de bain). Enlevez tout calfeutrant endommagé (voir fenêtres) et remplacez-le avec du « Flextra ».
Toit : sortez votre échelle et allez examiner le toit. Vérifiez si les coins de bardeaux sont bien en place. Dans le cas contraire, utilisez du calfeutrant (pitch) et des clous à toiture, au besoin, pour les remettre en position. Remplacez tous les bardeaux endommagés et scellez ces derniers.
Plomberie : vérifiez l'étanchéité de la prise de ventilation de plomberie, généralement faite de caoutchouc. Scellez là au besoin
Gouttières : profitez-en pour examiner les gouttières. Enlevez toutes les feuilles et solidifiez l'installation. Si des clous semblent sortis, rentrez-les à l'aide de votre marteau. Vérifiez également les joints, s'il y en a.

Ne rangez pas votre échelle trop vite. Si les feuilles de vos arbres, et celles des voisins ne sont pas toutes tombées, il vous faudra remonter sur le toit pour vider les gouttières.

La cheminée
Il est très important de vérifier votre cheminée, surtout si vous chauffez au bois.
Dans un premier temps, vérifiez les joints de calfeutrage, sur le toit, et le mortier entre les briques. Si vous observez des fissures ou des trous, comblez le tout tel que vous l'avez fait plus tôt.
Pour les cheminées préfabriquées, vérifiez que les joints et les attaches sont bien solides.
Sortez votre brosse et ramonez votre cheminée. Faites appel à un ramoneur, au besoin.
N'hésitez pas à vous renseigner auprès des pompiers de votre localité pour obtenir de judicieux conseils sur l'entretien de votre cheminée. Ce sont des experts et ils se feront un plaisir de vous répondre.
Fixez solidement le capuchon et le pare-étincelle : vous n'avez pas envie de les retrouver chez le voisin, un jour de grand vent.
Une fois le travail terminé, rentrez quelques minutes dans la maison pour vous réchauffer et changer les piles de vos avertisseurs de fumée.

Un petit conseil : évitez de monter sur le toit s'il vous semble gelé ou que la température est inférieure à 0 °C. Vous ne voulez pas risquer de sérieuses blessures en tombant d'une telle hauteur.
Sur le terrain


Il vous faut aussi préparer votre terrain pour l'hiver.

Tuyau d'arrosage
Enlevez les tuyaux d'arrosage en vous assurant qu'ils sont bien vides : l'eau, en gelant, pourrait les endommager.

Arrosage automatique
Utilisez un compresseur pour « saigner » les boyaux de votre système d'arrosage automatique, si vous en possédez un.

Arbustes

Si vous possédez de petits arbustes et conifères plantés plus tôt cette année, protégez-les avec un panneau de bois qui reposera sur des piquets solidement ancrés dans la terre. Vous pouvez aussi utiliser de la toile de jute que vous enroulerez bien serrée autour des arbres et arbustes. Utilisez des clous (comme des aiguilles) pour fixer le matériau.
Arrosage

Arrosez copieusement le sol sous vos arbres et arbustes.

Si vous utilisez ce matériau autour de feuillus, attendez que les feuilles soient toutes tombées. Dans le cas contraire, les feuilles, en se décomposant, dégagent de la chaleur qui pourrait endommager les petites branches.

Meubles extérieurs
Rangez tous les meubles extérieurs et les décorations estivales.

Barbecue
Faites chauffer votre poêle barbecue durant 15 à 20 minutes, à puissance maximale. Nettoyez les grilles avec une brosse d'acier. Fermez les brûleurs et retirez la bonbonne de gaz. Attendez que votre poêle soit tiède et nettoyez-en l'intérieur, les pierres et les brûleurs. Une fois au printemps, vous pourrez utiliser votre poêle sans devoir effectuer cette corvée fastidieuse.

Entrée
si votre entrée est en asphalte, comblez toutes les fissures (vous savez pourquoi) et protégez, si nécessaire, la surface d'un enduit, si la température le permet.

Abri d'auto
Procurez-vous des ancrages que vous fixerez dans la surface pour bien fixer l'abri d'auto ou pour installer des poteaux qui délimiteront l'entrée, qui guideront les invités... et l'entrepreneur en déneigement.

Nous voilà prêts pour l'hiver. Bien sûr, il arrive que ces étapes, essentielles, nécessitent quelques jours de travail. Prenez le temps de bien faire les choses. Il y va de votre investissement. Puis installez-vous dans votre fauteuil pour relaxer... avant qu'une toute simple pensée vous ramène à la réalité. « Zut, j'ai oublié de sortir les pelles! » Vivement, revêtez votre manteau. Météo Média prévoit des précipitations de neige, cette nuit... La première bordée de l'année! Les enfants seront contents demain... et vous?
Auteur Jean-François Arel

Wednesday, October 30, 2013

THERMOPOMPE


À quoi sert une thermopompe?

La thermopompe peut servir de système de chauffage et de climatiseur. Certaines thermopompes peuvent aussi fournir de l’eau chaude de consommation. Cependant, avec les froids des hivers québécois, la thermopompe ne peut répondre, à elle seule, à tous vos besoins. Il faut installer, de pair avec celle-ci, un autre système de chauffage, par exemple au gaz naturel ou au mazout. C’est un appareil électrique qui transfère la chaleur d’un endroit à un autre. Cependant, à partir d’une certaine température, c’est le système de chauffage parallèle qui prend la relève, car la thermopompe ne suffit plus. En mode dégivrage, l’appareil peut dégager de l’air frais dans votre maison.

Quelle est le type de thermopompe le plus répandu?

La catégorie la plus répandue actuellement est la thermopompe à air et particulièrement le type air-air, qui s’installe dans des maisons qui ont un système de chauffage à air chaud. L’autre type, beaucoup plus rare sur le marché, est la thermopompe air-eau, qui se combine au système de chauffage à eau chaude.

Que dois-je savoir avant d’acheter une thermopompe?
La durée de vie d’une thermopompe oscille entre 10 et 15 ans;
Votre entrée électrique doit supporter le branchement d’une thermopompe, ce qui est généralement le cas;
Certaines thermopompes sont bruyantes. Avant de fixer votre choix, vérifiez auprès de votre municipalité quelle est la réglementation concernant le bruit et l’emplacement d’une thermopompe;
La combinaison thermopompe-chaudière occasionne avec le temps une augmentation des frais d’entretien car votre système de chauffage comporte deux appareils.
Lors de l'achat d'une thermopompe, recherchez le symbole international ENERGY STAR®.

Quels sont les frais d’installation d’une thermopompe à air?

Les frais d’installation d’une thermopompe à air varient en fonction du type d’appareil choisi et du système de chauffage en place dans votre maison. Des frais s’ajoutent s’il faut modifier le réseau de conduits ou augmenter la puissance de l’installation électrique pour répondre à l’augmentation de la demande. Le fonctionnement efficace et la durabilité de votre thermopompe dépendent avant tout d’un bon entretien, de préférence à l’automne. Le compresseur est l’élément le plus vulnérable. La thermopompe consomme moins de combustible qu’un système classique, mais elle est plus chère à l’achat.

Comment entretenir votre thermopompe?

L’entretien de votre thermopompe débute par le nettoyage du serpentin extérieur au tuyau d’arrosage et se poursuit par le nettoyage ou le remplacement du filtre de retour d’air, selon les recommandations du fabricant. Assurez-vous que l’eau, la neige et la glace sur le toit de votre maison ne tombe pas sur le ventilateur de votre thermopompe à air-air. Si elle est exposée aux grands vents, construisez des brise-vent.

La thermopompe consomme-t-elle moins d’énergie que les autres appareils de chauffage?

Il est vrai que la thermopompe consomme moins d’énergie que les autres appareils de chauffage, à l’usage, elle coûte moins cher. En fait, elle ne produit pas de chaleur; elle l’extrait de l’air extérieur et la pompe à l’intérieur de la maison. C’est pourquoi elle consomme moins d’énergie qu’elle n’en déplace. À une température extérieure de 8ºC et pour chaque watt d’électricité consommé, on estime que la thermopompe à air-air en libère 3 dans votre maison. Si vous êtes propriétaire d’un tel appareil, vous profiterez donc de 2 watts gratuits.

Mais, les économies réalisées en chauffage sont bien souvent diminuées, sinon annulées, par les dépenses énergétiques additionnelles requises pour la climatisation en été. Les rigueurs de notre climat réduisent également, de façon significative, les performances des thermopompes. Si les appareils sont installés dans des maisons peu étanches et mal isolées, les gains énergétiques seront encore plus limités.

Mise en garde

Il faut être prudent face à la théorie de haute performance énergétique de la thermopompe et l’économie d’argent à réaliser, car certains points doivent être pris en compte :
les coûts engendrés par l’acquisition d’une thermopompe;
le climat et l’emplacement géographique;
l’entretien rigoureux à effectuer;
l’enveloppe de la maison;
la superficie à chauffer;
l’identification des besoins du consommateur;
l’économie d’énergie n’est pas synonyme d’économie d’argent;
le chauffage d’appoint requis.

Pour aller plus loin

Pour plus d'information, nous vous invitons à consulter le guide offert par l’Office de l’efficacité énergétique, Ressources naturelles Canada :
Le chauffage et le refroidissement à l’aide d’une thermopompe

- See more at: http://efficaciteenergetique.mrn.gouv.qc.ca/mon-habitation/conseils-pratiques/thermopompe/#sthash.TfK3JXQP.dpuf

Attirez les acheteurs vers votre maison



Le Home staging, ou comment mettre en valeur votre maison .

Dans le but de répondre à des acheteurs de plus en plus exigeants, le « Home staging » vient répondre à leurs besoins. C’est un concept innovateur révolutionnant la vente dans le domaine de l'immobilier et misant sur la mise en valeur des propriétés. Grâce à des techniques spécifiques, le « Home Staging » rehausse les atouts d'une propriété afin d'optimiser son potentiel de vente dans le marché très compétitif de l'immobilier. Les pièces de la maison sont présentées de façon à répondre aux besoins et aux goûts d'un maximum d'acheteurs potentiels. Il s'agit de rendre votre propriété irrésistible afin que les éventuels acheteurs puissent, dès les premières secondes, s'y sentir chez eux. Le but du « Home Staging » est de vendre rapidement au meilleur prix.

POUR QUE VOTRE PROPRIÉTÉ SOIT LE COUP DE COEUR DES ACHETEURS !

Saviez-vous que l'acheteur prend habituellement sa décision d’acheter dans les 90 premières secondes de sa visite et que 9 fois sur 10, il le fera après un coup de cœur? Ces statistiques éloquentes prouvent que l'achat d'une maison est souvent une question d'émotion. Il faut donc que l'acheteur puisse s'imaginer vivre dans votre maison dès le premier coup d'œil ; le déclic doit être immédiat. Il en vaut donc l’effort d'orienter leurs pulsions vers votre maison !

C’EST GRATUIT POUR VOUS ET CELA VOUS RAPPORTE!

Née au États-Unis dans les années 70, cette approche a fait ses preuves et connaît aujourd'hui un succès mondial. Selon les statistiques, les propriétaires appliquant les principes du « Home Staging » vendent leur maison de 2 à 10% plus cher, et ce, 30% plus rapidement.

Lorsque vous me confiez la vente de votre maison, je vous offre gratuitement une séance avec une conseillère en « Home Staging ».

Bonifier tous les atouts de votre propriété et charmer son acheteur!

Pour plus d’information concernant la vente de votre propriété, n’hésitez pas à me joindre !

Tuesday, October 22, 2013

Frais relie a votre déménagement.



Saviez-vous que lors de l’achat d’une propriété, vous devez avoir un montant d’argent en liquidités pour couvrir les frais de démarrage? En effet, la mise de fonds et le paiement de l’hypothèque ne sont pas les seuls coûts à considérer au moment de l’achat.

Les frais de démarrage ne doivent surtout pas être pris à la légère; il faut donc pouvoir compter sur des fonds suffisants. Plusieurs prêteurs hypothécaires s’assureront même que vous avez ces fonds en votre possession avant de vous accorder un prêt. Le prêt hypothécaire est calculé en fonction de la valeur de la maison et ne peut pas servir à assumer les frais de démarrage. Voici certains frais de démarrage communs :
Inspection et évaluation de la propriété
Étude du dossier par l’assureur hypothécaire, si applicable, de même que les taxes sur la prime
Honoraires du notaire
Frais d’ajustement de comptes indiqués par le notaire (électricité, chauffage, taxes municipales et scolaires, contrat de location d’équipement, etc.)
Droit de mutation (taxe de bienvenue)
Frais de déménagement
Frais de branchement (téléphone, électricité, etc.)
Aménagement (peinture, rideaux, etc.)

Friday, October 18, 2013

A referral...


A referral from you is the highest compliment I can receive!

Vendre et acheter? Voici quelques conseils utiles




1. Évitez de vous retrouver coincé entre deux maisons
Acheter en premier ou vendre en premier? C'est un dilemme classique, mais dans la plupart des cas, pour éviter un fardeau financier considérable, le meilleur conseil est de vendre d'abord votre maison existante. C'est souvent moins cher à long terme de louer une maison pour un mois, ou de loger chez un membre de la famille, que d'assumer le coût de deux maisons. La planification minutieuse et le fait d'être au courant de tous les coûts associés à l'achat et à la vente d'une maison vous aideront à prendre la meilleure décision financière pour vous.
2. Essayez de négocier un jour ou deux entre les clôtures
Tous ceux qui ont jamais effectué le déménagement frénétique d'un jour apprécient le luxe d'avoir un jour ou deux entre les clôtures. Le déménagement parfait vous donne une petite période de temps pour rendre votre nouvelle maison prête (ou repeinte) et votre ancienne maison nettoyée avant de tout sortir. Essayez de créer ce temps de réserve si vous pouvez, mais rappelez-vous d'abord de demander à votre agent ou à votre courtier en hypothèques si faire cela aurait un impact financier quelconque.
3. Agrandir votre maison est-il une option?
Vous avez fait votre devoir, pensé à vos besoins, et effectué de nombreuses visites libres, mais un an plus tard, vous n'avez pas encore trouvé la maison idéale. Peut-être qu'il est temps de réfléchir sérieusement à rénover votre maison existante. Refinancer votre prêt hypothécaire existant ou établir une ligne de crédit peut vous donner des fonds supplémentaires pour bâtir un nid plus grand pour votre famille. En plus de l'espace supplémentaire que peut ajouter un deuxième étage ou un sous-sol fini, l'autre avantage est l'augmentation de la valeur de votre maison. Parlez à votre agent pour déterminer les avantages à long terme, puis, si vous n'arrivez pas à trouver la parfaite maison plus grande, faites-en une!

Monday, October 14, 2013

11 choses à savoir pour réussir l'inspection de votre maison






« Selon les professionnels de l'industrie, il y a au moins 33 problèmes physiques qui seront examinés pendant l'inspection d'une maison lorsque votre maison est à vendre. Voici les 11 choses que vous devez savoir si vous comptez vendre votre maison. »
Les acheteurs de maison veulent connaître l'intérieur et l'extérieur de votre maison

Bien que les acheteurs de maison soient aussi individuels que les maisons qu'ils comptent acheter, la seule chose qu'ils partagent est le désir de s'assurer que la maison qui sera la leur est aussi bien à la surface que sous la surface. Est-ce qu'il y aura des fuites d'eau du toit? Est-ce que l'installation électrique présente un danger? Et la tuyauterie? Pour les réponses de ces questions, et d'autres, les acheteurs qui examinent votre maison recourront à une aide professionnelle.

Selon les professionnels de l'industrie, il y a au moins 33 problèmes physiques qui seront examinés pendant l'inspection d'une maison. Nous avons déterminé les 11 problèmes les plus courants qui, s'ils ne sont pas identifiés et traités, vous coûteront très chers du point de vue de réparation.

La plupart du temps, vous pouvez effectuer une pré-inspection vous-même si vous savez ce que vous cherchez. Savoir ce que vous cherchez peut vous aider à empêcher les petits problèmes de devenir gros et coûteux.
11 choses à savoir pour réussir l'inspection de votre maison

1. Tuyauterie défectueuse

Un problème de tuyauterie peut se manifester de deux manières différentes : fuite, et colmatage. Une inspection visuelle permet de détecter une fuite, et un inspecteur mesurera la pression de l'eau en ouvrant tous les robinets de la salle de bain supérieure et en tirant la chasse d'eau. Si vous entendez le bruit de l'eau courante, cela indique que les tuyaux sont de dimension insuffisante. Si l'eau semble souillée lorsque vous ouvrez le robinet, c'est une bonne indication que les tuyaux sont probablement rouillés, ce qui peut entraîner de graves problèmes de qualité de l'eau.

2. Sous-sol humide ou mouillé

Un inspecteur examinera vos murs pour un dépôt minéral blanc poudreux à quelques pouces du sol et verra si vous vous sentez à l'aise pour ranger des choses directement sur le plancher. Une odeur de moisissure est presque impossible à éliminer, et un inspecteur s'en apercevra certainement.

Reboucher une fissure dans votre fondation (sous-sol) pourrait vous coûter entre 200 $ et 1 000 $ selon la sévérité et l'emplacement. Ajouter une pompe de vidange et une fosse pourrait vous coûter environ 750 $ à 1 000 $, et une protection complète contre l'eau (d'une maison moyenne à 3 chambres) pourrait vous coûter entre 5 000 $ et 15 000 $. Vous devez tenir compte de ces chiffres dans le calcul du prix net de votre maison.

3. Installation électrique inadéquate

Votre maison devrait avoir un branchement de 100 ampères au minimum, et cela devrait être clairement indiqué. Les fils électriques devraient être de cuivre ou d'aluminium. Les inspecteurs examineront attentivement les prises pieuvres comme indicatrices de circuits inadéquats et de danger potentiel d'incendie.

4. Systèmes de chauffage et de climatisation inadéquats

Une isolation insuffisante et un système de chauffage inadéquat ou qui fonctionne mal, sont les causes les plus communes d'un chauffage inadéquat. Bien qu'une chaudière suffisamment propre, sans rouille sur le récupérateur de chaleur soit habituellement durable, un inspecteur vous demandera et vérifiera si votre chaudière a dépassé sa durée de vie typique de 15 à 25 ans. Dans un générateur d'air chaud à air pulsé, le récupérateur de chaleur sera attentivement examiné car en cas de craquelure, il peut émettre de monoxyde de carbone mortel dans la maison. Ces récupérateurs de chaleur devraient être remplacés s'ils sont endommagés. Ils ne peuvent pas être réparés.

5. Problèmes de toiture

Les fuites d'eau par le toit ont lieu pour une variété de raisons comme la détérioration physique des bardeaux d'asphalte (c.-à.-d., gondolage ou fissuration) ou le dommage mécanique causé par une tempête de vent. Lorsqu'il y a une fuite dans les gouttières et que les tuyaux de descente laissent l'eau couler sur les murs extérieurs, ce problème extérieur devient un important problème intérieur.

6. Grenier humide

À part l'humidité du sous-sol, les problèmes de ventilation, d'isolation et de pare-vapeurs peuvent causer une accumulation d'eau, d'humidité et/ou de moisissures dans le grenier. Ceci entraîne une usure prématurée du toit, de la structure et des matériaux de construction. Les coûts pour réparer ces dommages peuvent être facilement supérieurs à 2 500 $.

7. Bois pourri

Ce problème peut se produire à plusieurs endroits (cadres de porte ou de fenêtre, boiserie, parement, terrasses en bois et clôtures). L'inspecteur des bâtiments sondera le bois pour déterminer s'il est pourri – particulièrement s'il a été peint récemment.

8. Travail de maçonnerie

Changer les briques peut être coûteux, mais, lorsqu'elles sont négligées, les réparations peuvent occasionner une absorption d'eau et d'humidité dans la maison, qui à son tour peut entraîner un colmatage dans la cheminée par des briques tombées, ou même une cheminée qui s'effondre sur le toit. Rebâtir ou repeindre une cheminée peut être coûteux.

9. Circuit électrique non sécuritaire ou à fusible à calibre trop élevé

Il y a danger d'incendie lorsque l'ampérage tiré du circuit est plus que prévu. Les circuits de 15 ampères sont les plus communs dans les maisons normales, avec un branchement plus important pour les gros appareils électroménagers tels que cuisinières et sécheuses. Remplacer un panneau de fusibles par un panneau de circuit peut coûter plusieurs centaines de dollars.

10. Dispositifs de sécurité adéquats

Plus que le système de sécurité acheté, un inspecteur vérifiera les dispositifs de sécurité de base qui protègent votre maison comme le loquet approprié sur les fenêtres et sur les portes du patio, les verrous de sécurité sur les portes, les détecteurs de fumée et même de monoxyde de carbone dans chaque chambre à coucher et à chaque niveau. Bien que leur prix varie, ces composantes s'ajouteront à vos coûts. Avant de les acheter ou de les installer, consultez vos experts locaux.

11. Problèmes structurels/de fondations

Un inspecteur examinera certainement le mur de fondation et les fondations de votre maison étant donné que l'intégrité structurale est importante.

Lorsque vous mettez votre maison sur le marché, vous ne voulez pas de mauvaises surprises qui pourraient vous coûter sa vente. Lorsque vous faites le tour de votre maison, pensez à ces 11 points problématiques pour vous équiper contre les déceptions futures.

Sunday, October 13, 2013

In order to succeed....

 Quote
 

In order to succeed, we must first believe that we can !

Deuxième hausse consécutive des ventes au Canada en août 2013



Publié le 16 septembre 2013

N.B. Les données présentées ci-dessous sont des données non désaisonnalisées pour qu’elles soient comparables à celles publiées par la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ). L’Association canadienne de l’immeuble (ACI) publie dans son communiqué mensuel des données désaisonnalisées, d’où certaines différences entre ce texte et la publication de l’ACI.


Selon l’association canadienne de l’immeuble, 40 350 transactions résidentielles ont été réalisées au Canada par l’intermédiaire du système MLS® en août 2013, soit une hausse de 11,1 % par rapport aux ventes d’août 2012. Il s’agissait de la deuxième hausse mensuelle consécutive suite à onze mois de baisses. Le graphique 1 montre l’évolution des variations des ventes MLS® des trois dernières années au Canada.


Sur le plan géographique, les provinces de la Colombie-Britannique, de l’Alberta et de l’Ontario se sont particulièrement démarquées, avec des hausses des ventes respectives de 28,6 %, 17,8 % et 10,6 %. En revanche, l’Île-du-Prince-Édouard (-24,6 %) et Terre-Neuve et Labrador (-5,1 %) ont enregistré les baisses de ventes les plus prononcées en août 2013.





Source : Association canadienne de l’immeuble

Toujours selon l’Association canadienne de l’immeuble, le prix moyen MLS® de l’ensemble des propriétés résidentielles vendues au Canada a atteint 378 369 $ en août 2013, en hausse de 8,1 % par rapport au même mois en 2012. Le graphique 2 illustre l’évolution des variations du prix moyen MLS® au Canada.





Source : Association canadienne de l’immeuble

Les plus fortes augmentations du prix moyen des propriétés résidentielles sont venues des provinces de l’Île-du-Prince-Édouard, de la Colombie-Britannique et de l’Alberta, où ces derniers ont respectivement augmenté de 9,5 %, 8,6 % et 7,1 % par rapport à août 2012. Le Québec a, pour sa part, enregistré la plus faible hausse, alors que le prix moyen est demeuré relativement stable, progressant de seulement 0,4 %.


Pour consulter le communiqué officiel de l’ACI, cliquez ici.

Précisions sur le marché de la revente au Canada

Les données sur le marché de la revente pour l’ensemble du Canada sont publiées mensuellement (aux alentours du 15e jour de chaque mois) par l’Association canadienne de l’immeuble (ACI).

Le marché de la revente au Canada et le marché de la revente au Québec


L’évolution du marché de la revente au Canada est un bon point de comparaison avec l’activité immobilière au Québec. Il est particulièrement intéressant de comparer la situation du marché de la revente dans les grands centres urbains canadiens. Aussi, de par son influence potentielle sur la confiance des consommateurs, l’activité sur le marché immobilier dans le reste du Canada peut avoir un effet sur le marché québécois. Par exemple, une situation difficile sur le marché immobilier dans l’ouest du Canada peut avoir une influence négative sur les consommateurs québécois, qui pourraient s’inquiéter de voir également une dégradation de l’activité immobilière au Québec.


- See more at: http://www.fciq.ca/Nouvelles_economiques/ReventeCAN_FR.html#sthash.FcVxnIIz.dpuf

FRAIS RELIÉS À LA VENTE D’UNE MAISON


Que ce soit pour l’acheteur ou le vendeur, une transaction immobilière comporte des dépenses. À titre de vendeur, voici des étapes de la vente qui peuvent vous occasionner des frais :

LE DÉMÉNAGEMENT

Les vendeurs devraient considérer les coûts de transport, services de déménagement ou alternativement, des coûts d'entreposage.

Toutefois votre déménagement peut devenir payant. En effet, si vous déménagez pour vous rapprocher de votre lieu de travail ou d’étude, tous les frais de déménagement incluant la rétribution à votre courtier immobilier pourraient devenir entièrement déductibles d’impôt.

CERTIFICAT DE LOCALISATION

Le vendeur doit fournir à l’acheteur un certificat de localisation représentant l’état actuel de sa propriété.

LES FRAIS DE NOTAIRE

L’acheteur est généralement responsable de payer les honoraires du notaire pour la préparation de l’acte de vente. Toutefois, le vendeur devra également payer des frais de quittance.

Les vendeurs sont légalement obligés de payer toutes taxes foncières non payées à partir du montant de la vente. Le notaire s’occupera de la répartition des comptes de taxes.

FRAIS HYPOTÉCAIRES

Certains prêteurs peuvent charger des pénalités de paiement si vous rembourser votre hypothèque avant l’échéance.

RÉTRIBUTION DU COURTIER IMMOBILIER

La rétribution du courtier immobilier sera déduite du montant de la vente et sera donc payable le jour de la signature de l’acte de vente. Ces frais sont taxables.

Friday, October 11, 2013

Les documents à avoir en main pour la vente de votre propriet





Vous vendez votre propriété? Mettez toutes les chances de votre côté et assurez-vous que la transaction se déroule rondement en gardant à portée de main ces documents indispensables :


Acte de vente
Acte d'hypotheque
Certificat de localisation de la propriété
Test de pyrite, vermiculite, ocre ferreuse, etc., pour les régions concernées
Factures des rénovations apportées à la propriété
Déclaration de copropriété, le cas échéant
Bail, ou baux dans le cas d’un immeuble à revenus
Relevé de taxes municipales et scolaires
Relevé des frais mensuels d’électricité
Relevé des frais fixes associés à la propriété

Thursday, October 10, 2013

“Do right. Do your best. Treat others as you want to be treated.”





“Do right. Do your best. Treat others as you want to be treated.”

Les professionnels impliqués dans votre transaction immobiliere




Quand vous vendez une propriété, vous devez côtoyer plusieurs professionnels qui travaillent, conjointement avec votre courtier, dans le domaine de l’immobilier. Comme le courtier immobilier est au centre de la transaction immobilière, il est en mesure de coordonner votre transaction en étant le lien avec chacun des autres professionnels impliqués dans la vente de votre propriété. Voici un aperçu des services de chaque intervenant.

L'arpenteur-géomètre

L'arpenteur-géomètre est la seule personne autorisée par la loi à délimiter la propriété publique et privée au Québec. Le propriétaire peut avoir recours à ses services pour déterminer les limites de son terrain par un piquetage ou encore pour rédiger un certificat de localisation.

L’Ordre des arpenteurs-géomètres du Québec regroupe tous les membres de la profession.

Le courtier hypothécaire

Le courtier hypothécaire cherche le meilleur contrat hypothécaire pour ses clients. Il peut dénicher le contrat dont les conditions sont les mieux adaptées à vos besoins : remboursement anticipé, durée de l’amortissement, financement d'une maison ancienne, octroi d'un prêt à un travailleur autonome, etc.

Les courtiers hypothécaires doivent détenir un certificat de l’ l’Organisme d'autoréglementation du courtage immobilier du Québec. Vous pouvez aussi consulter le site Web de l’ Association canadienne des conseillers hypothécaires accrédités.

L'évaluateur

L'évaluateur agréé donne une estimation objective de la valeur d'une propriété. Ses évaluations sont utilisées aux fins d'assurance, d'hypothèque, de règlement de succession ou de partage des biens. Il est un témoin expert devant les tribunaux et son rapport est une pièce justificative de la valeur d'une maison.

Pour utiliser le titre d'évaluateur agréé et apposer les initiales « É.A. » à côté de sa signature, l'évaluateur doit être membre de l’Ordre des évaluateurs agréés du Québec.

L'inspecteur en bâtiment

Il est fort possible que les acheteurs potentiels de votre propriété demandent à un expert d'en faire l'inspection.

La profession d’inspecteur en bâtiment n’étant soumise à aucun contrôle gouvernemental, il est recommandé de faire appel aux inspecteurs membres de l’un des ordres professionnels suivants : technologues, ingénieurs, évaluateurs agréés et architectes. Les inspecteurs membres de l’un de ces ordres professionnels offrent au public une plus grande sécurité puisqu’ils sont encadrés professionnellement par leur ordre. L’obligation de détenir une assurance professionnelle est aussi une condition d’adhésion. Au Québec, c’est l’Association des inspecteurs en bâtiment du Québec qui est chargée de faire respecter les normes à ses membres.

Pour plus d’information, visitez le site de l’ Association des inspecteurs en bâtiment du Québec ou le site Inspection Préachat.org.

Le notaire

Les services du notaire sont indispensables lors d'une transaction immobilière. Il est le seul, avec l’avocat, à avoir le droit de rédiger un acte hypothécaire. De plus, il s'occupe de la rédaction de l'acte de vente et fait les recherches de titres pour s'assurer que la propriété achetée est libre de toutes obligations.

Les notaires sont membres de la Chambre des notaires du Québec.